Être en vie sans s’écraser

Tarte prise pour trace laissée

Jeudi 6 août 2015, par Ivan Joseph // Séances de p(au)se de 2015

Pauseuse : anonyme
Quintesse rachetée pour une moitié

Quelque part où se rejoindre,
en dessous de l’enfant idéale…
sans kidnapper ni piétiner, pour
l’intérêt qu’on porte aux jambes,
l’ingénieuse étude restait à finir !

Répondre à cet article